Le tissage artistique est à l'honneur avec les olympiades du tapis Klim Keffois.
17 août 2020
Le tissage artistique est à l'honneur avec les olympiades du tapis Klim Keffois.
17 août 2020

La 1ère édition des olympiades du tapis Klim keffois se tiendra du 25 au 27 août courant, au Kef, à l’initiative de l’Office National de l’Artisanat Tunisien (ONAT) en collaboration avec l’agence onusienne pour le développement industriel (ONUDI).

L’objectif de cette 1 ère édition des olympiades, est de booster le secteur du tissage artistique. Et ce dans le but d’en faire un vrai moteur de développement dans la région du nord-ouest tunisien, selon un communiqué de l’ONAT.

Par ailleurs, le tissage de Klim ou kélim est un art ancestral pratiqué surtout par les femmes de la région. Il représente 80% des activités artisanales du Kef, selon l’office.

A travers cette manifestation, l’ONAT ambitionne de valoriser ce produit local et de le développer afin d’attirer de nouveaux marchés, de développer l’employabilité dans la région et ainsi lutter contre l’exode rural.

Actuellement 5e à l’échelle nationale en matière de tissage de klim, le Kef pourrait se positionner au 3e rang s’il parvient à développer cet art artisanal.

Le Klim est un tapis tissé au lieu d’être noué. Son nom provient du persan « guilim » ou « gelim ».

Le kilim tunisien est composé de bandes unies parallèles de diverses couleurs. Autrefois, il était utilisé pour recouvrir les litières des chameaux ou pour servir de séparation dans les tentes. Il sert aujourd’hui aussi bien au recouvrement du sol que de décoration murale. Les kilims traditionnels utilisent des motifs basés sur deux formes géométriques simples : le triange et le losange dans des couleurs multiples.

Partager sur : Facebook ( # )

Vous aimerez aussi