5 gestes beauté pour préserver l'environnement.
25 août 2020
5 gestes beauté pour préserver l'environnement.
25 août 2020

Réduire son impact écologique est un engagement qui influence toutes les habitudes du quotidien, y compris sa routine beauté ! Voici 5 gestes à adopter pour aider à préserver l'environnement depuis sa salle de bains.

Réduire sa consommation d'eau

L'eau est une ressource naturelle précieuse qui se raréfie, il est donc important de l'utiliser de façon responsable et de lutter contre le gaspillage. Rien que dans sa salle de bains, quelques petits gestes tout simples peuvent permettre de réduire sa consommation d'eau : en plus de privilégier la douche au bain (ce dernier consomme en moyenne 200 litres d'eau, tandis qu'une douche de 5 minutes n'en consomme que le tiers), fermer le robinet pendant qu'on se nettoie le visage et couper la douche lors du savonnage contribuent à économiser l'eau.

En plus de ces nouvelles habitudes peu contraignantes à mettre en place, certains accessoires faciles à installer sur son robinet ou son pommeau de douche peuvent aussi concourir à réduire la facture pour la planète (et aussi pour son propre porte-monnaie); c'est le cas des réducteurs ou limiteurs de débit qui permettent d'économiser entre 30 et 60% de sa consommation d'eau habituelle. On en trouve facilement dans les magasins de bricolage et de sanitaires.

Adopter la cosmétique solide anti-plastique

On le sait : le plastique est un fléau qui étouffe notre belle planète bleue. Chaque année, rien qu'en France, on jette 360 bouteilles de gels douche et de shampooings, et seul un infime pourcentage de ces contenants est recyclé. Afin d'aider à lutter contre la marée de plastiques qui asphyxie nos océans, on peut adopter les principes de la beauté zéro déchet en optant pour des cosmétiques solides et dénués d'emballages superflus.

Nettoyant visage, shampoing, après-shampoing, déodorant et même dentifrice, un grand nombre de produits du quotidien existent en version solide. Et ils ont d'autres avantages : leurs formules sont plus simples, riches en ingrédients naturels et dénuées de conservateurs potentiellement irritants, et lorsqu'ils sont séchés avec soin, leur durée de vie peut être de plusieurs mois.

Utiliser des carrés démaquillants lavables

Pour réduire son empreinte écologique, troquer ses disques de coton jetables contre des lingettes démaquillantes lavables est une solution à ne pas négliger. En effet, la culture du coton est l'une des plus polluantes au monde, en plus d'être très gourmande en eau. Les lingettes ou carrés lavables, à la fois économiques et respectueux de l'environnement, promettent de démaquiller et de prendre soin de la peau aussi bien qu'un disque de coton classique, la durabilité en plus (un carré remplace environ 300 cotons jetables).

Certains modèles en microfibre (un mélange de polyester et de polyamide) permettent de retirer son maquillage sans rajouter de lait démaquillant ou d'eau micellaire. D'autres types de carrés écologiques, le plus souvent en matière naturelle (coton bio, chanvre, bambou, eucalyptus etc.), peuvent aussi être utilisés pour appliquer sa lotion tonique ou son exfoliant liquide.

Trier les emballages de ses produits de beauté

En plus d'opter pour des cosmétiques zéro déchet et non sur-emballés, apprendre à bien trier les flacons et tubes de ses produits de beauté est un autre moyen de préserver l'environnement. En effet, mettre en place le tri sélectif dans sa salle de bains permet de recycler différents matériaux comme le carton, le verre et certains plastiques, ce qui permet d'économiser les ressources naturelles et de protéger la planète.

Pour aider les fans de crèmes de beauté et de maquillage à déposer leurs déchets dans la bonne poubelle, le groupe L'Oréal a lancé Trions en beauté, une plateforme entièrement dédiée au tri et au recyclage des emballages cosmétiques. On y trouve des informations utiles et des réponses aux questions les plus courantes comme « doit-on nettoyer les emballages avant de les trier ? » et « faut-il trier différemment le bouchon et le flacon/pot du produit ? ».

Choisir des formules respectueuses de l'environnement

Faire attention aux emballages de ses produits de beauté et d'hygiène est important, mais il ne faut pas non plus négliger leurs formules. En effet, certains ingrédients sont nocifs pour l'environnement, à cause de la façon dont ils sont fabriqués comme de l'impact qu'ils ont sur la nature après utilisation (notamment pour les produits rinçables dont les nombreuses particules polluantes et non-biodégradables finissent inexorablement dans les océans).

En plus d'apprendre à reconnaître les mauvais élèves, dont les huiles minérales, les silicones ou encore les PEG et leurs dérivés font partie, on peut faire confiance aux marques labellisées bio ou de Clean Beauty pour proposer des produits respectueux de la peau comme de la planète. Et si on aime mettre la main à la pâte, fabriquer ses propres cosmétiques est aussi une solution pour faire attention à l'impact écologique de ses baumes et elixirs « belle peau ».

Partager sur : Facebook ( # )

Vous aimerez aussi