Tout ce qu'il faut savoir sur le jeûne intermittent.
08 septembre 2020
Tout ce qu'il faut savoir sur le jeûne intermittent.
08 septembre 2020

La pratique du jeûne intermittent ne semble comporter que des avantages. Parmi eux : de réels effets sur la santé - comme une diminution des risques cardio-vasculaires, d’Alzheimer, l’amélioration du taux de cholestérol -, des effets sur l’apparence - tels que la perte de poids, la diminution de l'oxydation cellulaire et le vieillissement prématuré des cellules -, en passant par un bien-être global avec un surcroît d’énergie physique comme mentale.

Comment ça marche ?

Le régime de 8 heures se pratique sur le principe du jeûne intermittent : 8 heures au cours desquelles on mange et 16 heures pendant lesquelles on jeûne (et on dort aussi).

Pour le reste, c’est à nous de jouer : qu’importe que l'on préfère manger de 8 heures à 16 heures ou de 15 heures à 23 heures, à condition que nos 8 heures de diète et nos 16 heures de jeûne soient respectées.

On mange quoi ?

Dans notre assiette, on trouve du poisson, des viandes blanches, et non grasses, des œufs, des légumes, le tout cuit à la vapeur.

Sans oublier les céréales complètes. Du choix donc.

Et si notre estomac en redemande, rien ne nous empêche de boire de l’eau, du thé ou du café en dehors de nos 8 heures de nutrition.

Cela étant dit, rien de solide ne doit être ingéré durant la période de jeûne, car ce sont dans ces conditions que l’organisme puise son énergie dans les réserves, et donc dans la graisse stockée.

Les avantages et inconvénients du régime 8 heures

Principal avantage du régime de 8 heures : la liberté. Celle de choisir quand et comment rythmer sa diète.

Mais qui dit liberté dit "self control".

À nous de nous maîtriser lors de la réalisation de nos repas. On évite cheeseburgers et autres sodas, mais surtout, on ne compense pas durant les heures de nutrition en se remplissant l’estomac à tout va pour se préparer au jeûne.

On fait du sport !

Comme dans tout régime, le secret d'une perte de poids durable se trouve aussi dans l’activité physique.

Ainsi, pour ne pas perdre tous nos muscles, mais seulement notre masse graisseuse, on n’oublie pas de pratiquer une activité physique régulière.

Partager sur : Facebook ( # )

Vous aimerez aussi